Comment renforcer l’isolation thermique et phonique de la maison ?

Pour profiter d’un excellent confort de vie en temps de chaleur et de fraîcheur, l’isolation d’une maison est un volet essentiel. Elle permet aussi d’améliorer l’acoustique et de réaliser des économies considérables sur la consommation d’énergie. Différents moyens sont à votre disposition pour faire de votre maison un véritable havre de paix. Voici 3 astuces pour une bonne isolation thermique et phonique.

Isolez les combles et les murs de la maison

Les spécialistes vous diront certainement qu’environ 35 % des déperditions de chaleur se font par le toit et environ 25 % par les murs. Il est alors essentiel de réaliser ou d’améliorer l’isolation de vos combles perdus ou aménagés. Dans le premier cas, la technique d’isolation la plus simple consiste à appliquer l’isolant directement sur le plancher. Dans le cas de l’isolation des combles aménagés, il faut intercaler une couche isolante sur la pente intérieure du toit, c’est-à-dire entre les chevrons de la charpente. Deux couches isolantes supplémentaires seront nécessaires avant tout ajout de plaques de parement en plâtre.

Pour ce qui est de l’isolation des murs, vous pouvez le faire par l’intérieur ou l’extérieur. Si vous optez pour une isolation des murs par l’intérieur, vous n’aurez pas besoin d’une déclaration de travaux. Il faudra procéder au montage de panneaux vissés ou collés en veillant à laisser un vide d’air. Pour les murs anciens, la projection d’isolants est recommandée. Cependant, si vous n’avez aucun problème à modifier la façade de la maison, une isolation par l’extérieur est une solution très performante. Elle permet d’éliminer les ponts thermiques et surtout de préserver l’inertie des murs de la maison.

Remplacez les fenêtres pour une meilleure isolation

Les fenêtres d’une maison sont généralement responsables de 10 à 15 % de pertes d’énergie. Il est donc important pour une bonne isolation de procéder à leur remplacement par des modèles plus performants. Vous devez pour cela vous renseigner sur comment bien choisir ses fenêtres ? La solution la plus simple est de choisir des fenêtres double vitrage asymétrique ou à isolation renforcée. Vous pourrez ainsi éviter que la chaleur s’échappe et vous protéger des nuisances sonores. Il est également possible de choisir un triple vitrage qui est très efficace, mais coûte plus cher et nécessite d’importants travaux pour son installation.

Pensez à isoler le sol ou le plancher de la maison

L’isolation du sol ou du plancher vise à limiter les bruits d’impacts et les bruits aériens. Vous pouvez opter pour la pose d’une moquette épaisse ou d’un tapis. Il est aussi possible d’installer un revêtement flottant en posant une couche d’isolant surmontée d’un parquet par exemple. Ladite couche pourra abaisser le niveau sonore des bruits aériens si elle mesure plusieurs centimètres d’épaisseur. Il est également possible de choisir une dalle de béton armé flottante. Ce sera un revêtement très performant, car il est capable de réduire tous les types de nuisances sonores. Son seul inconvénient est qu’il nécessite de gros travaux pour assurer une bonne isolation de la maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *