Quelles sont les étapes de la construction gros-œuvre ?

Le gros œuvre représente l’ensemble des travaux de construction liés à la solidité et au maintien en équilibre d’un bâtiment. Ce sont les travaux qui concernent l’ossature même du bâtiment. La réalisation du gros œuvre nécessite beaucoup de professionnalisme pour sa réussite, car d’elle dépendra la solidité du bâtiment. Il faudra donc procéder étape par étape afin de ne rien laisser au hasard. Voici un article qui vous indique les étapes à suivre pour la construction de gros œuvre. 

Procéder à l’étude du sol

L’étape de l’étude du sol est une étape clé dans la réalisation du gros œuvre qui représente le début du projet de construction d’un bâtiment. Le plus souvent, l’étude du sol se fait par un géotechnicien pour plus d’assurance. 

Elle consiste à déterminer la nature du sol et les risques géologiques dont le futur bâtiment pourrait être confronté. Suite à l’étape de l’étude du sol, commence la réalisation proprement dite. Pour toute réalisation de gros œuvre à Mons comme partout ailleurs, il est recommandé de faire appel à un professionnel jouissant de plusieurs années d’expériences en la matière. 

Faire le terrassement 

Le terrassement est l’étape qui débute le chantier de construction. Il consiste à aménager l’extérieur du bâtiment à travers la transformation de l’aspect du terrain de construction. Là, il s’agit d’aplatir le terrain, de le creuser, de le débarrasser des déchets pouvant faire obstacle à la construction et de le remblayer par la suite. 

En effet, le terrassement permettra de déplacer les roches, la terre et les sous-produits que le terrain comporte avec des engins de chantier adaptés. Cette étape vise à préparer le terrain à la construction et aux canalisations. 

Réaliser l’excavation

L’excavation permet de retirer la terre pour abaisser le niveau du sol en vue de garantir une assise plus basse et plus solide à la construction. L’étape de l’excavation vise à protéger les fondations du bâtiment contre les infiltrations d’eau. Les constructeurs les plus expérimentés ne banalisent pas cette étape, car les infiltrations d’eau provoquent plus tard des fissures et fragilisent les murs en béton. 

La pose des fondations

Faire le terrassement

La pose des fondations est l’étape essentielle qui permet le maintien en équilibre de la construction. En effet, les fondations sont les piliers sur lesquels se fera la construction du bâtiment. On distingue trois types de fondations :

  • Les fondations semi-profondes
  • Les fondations profondes
  • Les fondations superficielles

Le type de fondation que nécessite la construction de votre bâtiment dépendra de la qualité du sol. 

Faire l’assainissement 

L’étape de l’assainissement est celle au cours de laquelle on procède au traitement des eaux usées. L’assainissement permet de faire la collecte des eaux stagnantes, de les purifier en les débarrassant des déchets qu’elles contiennent et de les rediriger vers le milieu naturel. 

Avant de procéder à l’assainissement, il faudra vous rendre auprès de votre mairie afin de prendre connaissance des règlementations en vigueur qui doivent être respectées. 

Procéder au soubassement  

Le soubassement est l’ensemble des infrastructures construites au-dessus des fondations qui supportent une construction. Il est indispensable dans la réalisation des gros œuvres, car il sert de soutien aux murs de façades et aux murs porteurs.

À ce niveau, on procède au décaissement de la surface de construction, au creusage des fouilles, à la mise en place du béton de propreté et de fondation ferraillé. Par la suite, il faudrait élever les rangs de parpaing.

Installer le plancher

L’installation du plancher est l’étape au cours de laquelle on coule la dalle en béton ou en bois qui sert d’isolant thermique pour la construction. Elle nécessite une parfaite maitrise et des techniques adaptées. 

Procéder à l’élévation des murs

À cette étape, on procède à la construction des murs extérieurs et intérieurs du bâtiment. Ces murs peuvent être construits en brique, en pierre, en bois, en béton, etc. On pourrait également procéder à la mise en place des linteaux définissant les positionnements des futures portes et fenêtres. 

Monter la charpente et la toiture

Après la construction des murs, on procède à l’installation de la charpente et de la toiture. La charpente est souvent composée de fermettes, de pannes et de chevrons. La toiture quant à elle peut être en ardoise, en tuile, en zinc, en tôle, etc. Le choix de la charpente et de la toiture dépendra du souhait du propriétaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.