Construire une toiture : les éléments à considérer

Afin de mettre en place une nouvelle toiture ou bien entreprendre une rénovation, plusieurs éléments sont à prendre en considération. Pour assurer la qualité et le respect des normes et règlements, il serait pertinent de recourir aux services d’un professionnel. Toutefois, vous trouverez ici les informations essentielles vis-à-vis des facteurs à considérer avant de construire une toiture.

Choisir la forme de la toiture

Selon la localisation géographique et le style désiré, les formes de toiture sont très variées. En l’occurrence, la toiture en pente est la forme la plus connue. Elle est surtout retrouvée dans les régions qui font souvent face à la neige et à la pluie. Cette forme assure l’évacuation des eaux de pluie.

Quant à la toiture arrondie, elle est plutôt conçue dans un esprit écologique. Comme la partie extérieure est moins étendue comme avec le toit en pente, les déperditions thermiques sont moindres. De plus, les espaces habitables dans les combles sont plus grands.

Dans un style plus moderne, la toiture plate commence à gagner du terrain. Si elle peut être utilisée, elle est appelée toiture terrasse. La pente varie entre 1% et 5%, permettant ainsi la circulation des eaux de pluie. Pour contribuer à l’isolation face au froid et les intempéries, vous pouvez végétaliser la toiture plate.

Choisir les matériaux

Les matériaux de couverture sont à choisir soigneusement en fonction de la forme de la toiture, les conditions climatiques ainsi que la structure de la maison. Aussi, il contribue grandement à l’esthétique de la maison ainsi que les performances énergétiques.

De ce fait, il faudrait bien considérer la résistance aux intempéries, la robustesse ainsi que l’imperméabilité de la toiture. Vous aurez le choix entre les tuiles en terre cuite, en béton, en chaume, en shingle, en pierre, en bois, en acier ou bien les toitures végétalisées.

Définir la pente

Pour commencer, il est à souligner que même les toitures plates sont légèrement inclinées. Cela vise essentiellement à assurer l’évacuation de l’eau pluviale. La pente évite ainsi l’humidité ainsi que l’accumulation de résidus pouvant mener à des détériorations importantes.

Plus une toiture est inclinée, plus la surface à couvrir est grande. Aussi, les revêtements doivent dépendre du degré d’inclinaison pour éviter les risques d’infiltration. Afin de connaître l’inclinaison adéquate ainsi que les revêtements appropriés, la meilleure option serait de contacter un couvreur professionnel. Pour vous aider, vous pouvez vous rendre sur le site travaux.com.

Il existe différents types de toitures en pente. On peut notamment citer la toiture mono pente, la toiture à deux pans, la toiture à 4 pans et la toiture à coyaux.

Tenir compte des réglementations

Comme tout type de construction, la toiture doit répondre à des normes techniques. Les matériaux et procédés doivent suivre les normes des Documents techniques unifiés.

Aussi, les plans locaux d’urbanisme sont à consulter. Ils peuvent être trouvés au sein de la mairie. Si votre habitation se situe dans une zone sauvegardée autour des monuments historiques, il est obligatoire d’obtenir une autorisation avant de procéder à la mise en place de votre toiture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *